Comment le cannabis affecte votre sommeil

Dans cet article, je vais vous parler du cannabis et de son influence sur le sommeil. Beaucoup d’études ont eu lieu à ce sujet et beaucoup se contredisent sur l’intérêt d’un sommeil profond plus grand etc… Je vais surtout ici vous évoquer mon expérience d’ancien fumeur de cannabis sur la qualité du sommeil.

Plusieurs phases de sommeil

Pendant que nous dormons, notre sommeil se décompose effectivement en plusieurs étapes qui ont toute leur intérêt. Je vais les décrire ici assez rapidement:

L’endormissement

C’est la phase ou l’on se sent « tomber dans les vapes » on parle alors de « demi-sommeil ».

Le sommeil lent léger, stade 2

C’est une phase de notre sommeil qui représente pratiquement la moitié de notre temps de sommeil. Durant cette phase, les muscles se relâchent et la respiration ralenti. On parle de sommeil léger car peu de bruit ou de lumière peuvent suffire à nous réveiller.

Le sommeil profond, stade 3 et 4

C’est une phase très importante de notre sommeil, elle représente environ 20% de notre temps de sommeil. Elle contribue à la récupération de la fatigue physique accumulée durant la journée. C’est durant cette phase que tout l’organisme se repose au maximum.

Le sommeil paradoxal

On l’appelle sommeil paradoxal car cette phase alterne sommeil très profond et signes d’éveil. C’est une période où notre cerveau est actif car c’est le moment où l’on rêve.

Voici un petit tableau qui vous montre comment se réparti votre nuit de sommeil avec les différentes phases de sommeil.

Nous remarquons donc que le sommeil profond s’effectue essentiellement avant minuit, une heure du matin et que le sommeil paradoxal s’amplifie avant le réveil (ici 6h)

L’influence du cannabis sur le sommeil

 

Rentrons donc dès maintenant après ce petit rappel dans le vif du sujet. D’après les études, nous savons que le cannabis perturbe les différentes phases de sommeil.

point positif

Fumer du cannabis avant de s’endormir ( au moins 2h avant) permet un endormissement plus rapide et plus profond. En effet selon les études, le cannabis augmente la production de mélatonine dans notre organisme (hormone qui permet au corps de s’endormir) jusqu’à 40 fois par rapport au taux normal. Le problème est que si vous consommez du cannabis juste avant d’aller au lit vous serez dans une phase de « trip » et donc en pleine activité cérébrale et vous pourrez donc avoir du mal à vous endormir. C’est pour ça qu’il est préférable de consommer du cannabis au moins 1h30-2h avant d’aller vous coucher.

point négatif

Le cannabis réduit les phases de sommeil paradoxal. Hors le sommeil paradoxal est la période pendant laquelle on rêve. Les études ne sont pas encore très poussées à ce sujet mais nous savons déjà que rêver est important. En effet lorsque nous rêvons c’est notre subconscient qui est en pleine activité . Que ce soit un rêve ou un cauchemar :'( notre cerveau va en quelque sorte synthétiser, classer, et ranger les différentes informations reçues durant la journée. C’est peut-être pour cela que les consommateurs de cannabis réguliers ont des problèmes de mémoire et de concentration à long terme.

Mon expérience à ce sujet

Ayant été un gros consommateur de cannabis et ayant à peu près tout connu sur ce sujet, je peux vous dire plusieurs choses.

  • Lorsque je consommais du cannabis quotidiennement et plusieurs fois par jour je ne me sentais jamais en pleine forme, ni le matin au réveil (même en me réveillant à midi) ni pendant la journée.
  • Lorsque j’étais habitué à fumer avant d’aller au lit, j’avais énormément de mal à trouver le sommeil sans avoir fumé.
  • Lorsque je consommais du cannabis il est vrai que j’avais de gros problèmes de mémoire à court terme (même une très bonne mémoire à long terme conservée)
  • J’avais également de gros problèmes de concentration. Malgré des années sans fumer, je n’ai jamais réussi à avoir un niveau de concentration élevé sur la durée ( plus de 30 minutes)
  • Il est aussi vrai que je ne rêvais pratiquement jamais.

 

Avoir un bon sommeil sans cannabis, comment faut-il faire ?

Et oui, depuis que je ne fume plus je dors très bien. Je dirai même que je dors excellemment bien et qu’au quotidien j’ai une super forme. J’arrive à mener toutes mes activités de bout en bout jusqu’au soir lorsque je m’endors comme un bébé. Bien sur, comme tout le monde les problèmes personnels, le stress au travail me font m’endormir difficilement certains jours et je suis donc plus fatigué le matin dans ces cas précis. Je vais vous dire ici mon secret pour bien dormir.

Mon secret: faire du sport

Faire du sport 3 fois par semaine m’aide à obtenir un sommeil de grande qualité. Sans compter que je possède une matelas correct et que je ne dors jamais dans une pièce ni trop chaude, ni trop froide et que je dors toujours au calme.Le sport est mon plus grand allié pour avoir un sommeil de qualité.Il régule les hormones dans votre corps, évacue le stress, entretien vos organes ….

La liste est bien trop longue pour citer tous les bienfaits du sport. La vie nous a donné un esprit et aussi une enveloppe charnelle. Il faut donc entretenir les deux ! C’est la seule solution pour avoir une forme au top .

Mon deuxième secret: L’heure du coucher

Vous allez peut-être en rire et dire que je dors à l’heure des poules mais je me couche régulièrement entre 21h30 et 22h00. Parfois avant 21h30 lors de journée chargée mais jamais après 22h00. Alors oui je me couche à l’heure des poules mais je me lève aussi à leur heure et je suis aussi agité que le coq  à mon réveil 😀

Mon cycle de vie:

  • Je me lève tous les matins à 6h30.
  • Je mange un fruit, je bois un grand verre d’eau et je mange une petite omelette (2 oeufs) ou un pain au saucisse ( je sais le pain au saucisse de la boulangerie c’est pas le top mais bon :D)
  • Je commence le travail à 7h45 et je rentre chez moi à 16h30
  • Je fais du sport le Mercredi, le Jeudi et le Dimanche matin environ 1h30 à chaque fois.
  • Je me couche tous les soirs en semaine entre 21h30 et 22h00 la plupart du temps sauf quelques fois lorsque je ne trouve pas le sommeil (souvent les jours où j’ai passé une mauvaise journée ou lorsque je n’ai pas fait ma séance).
  • Le week-end je ne suis pas fatigué et je n’ai pas besoin de dormir jusqu’à 10h00 ou plus. Je me lève le week-end entre 7h30 et 8h30.
  • Petite précision, tous les matins quand mon réveil sonne à 6h20 et que je reste 10 minutes profiter un peu de mon lit, lorsque je mets le premier pied à terre j’ai une bonne patate et une bonne motivation 🙂

Laissez-moi dans les commentaires votre avis sur ce sujet. Je suis curieux de savoir comment vous dormez et comment vous vous sentez le matin. N’oubliez pas ! Pratiquez une activité physique qui vous plait vous aidera surement à passer des nuits paisibles.

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *