Pourquoi devient t-on dépendant au cannabis ?

mais-pourquoi

Au tout début de votre consommation vous n’étiez pas dépendant au cannabis, cela est sûr à 100 % mais après quelques temps, vous commenciez à ressentir le besoin de consommer de plus en plus régulièrement et aussi en plus grandes quantités mais pourquoi donc devient t-on dépendant au cannabis ?

Les effets du cannabis sur votre cerveau

 

Le cannabis est une substance psychotrope, c’est à dire qu’elle agit sur le système nerveux central en y modifiant certains processeurs biochimiques et physiologique. Le cannabis provoque une sensation d’anxiolise.

Plus concrètement il provoque une sensation de bien être et d’euphorie en activant certains neurones producteurs de dopamine dans le cortex cérébral ( les neurones du plaisir et de la récompense).

Lorsqu’il y’a abondance de messages chimiques au niveau des neurones ( par ex avec le THC) les neurones se retrouvent en sur-activité et comme elles ne sont pas faites pour fonctionner en sur-régime, ils vont tout simplement condamner une partie des récepteurs afin de retrouver une activité normale. C’est ainsi que plus l’on consomme de cannabis moins on en ressens les effets et plus on en consomme moins le système nerveux produit de dopamine c’est là que l’anxiété augmente et qu’on a donc besoin de consommer à nouveau pour se sentir bien. On devient donc dépendant.

Des signes qui montrent que vous êtes effectivement dépendant au cannabis

  • Vous avez besoin de fumer avant de pratiquer une activité sinon vous vous sentez pas très motivé
  • Vous ressentez le besoin de fumer après une activité. On a bien le droit à une petite récompense me direz-vous !
  • Vous avez besoin de fumer avant d’aller/pendant une soirée sinon c’est NUL !
  • Vous vous sentez pas trop bien lorsque vous roulez votre dernier joint (vous ressentez un léger stress même si ce dernier est censé vous détendre)
  • Vous vous sentez carrément mal lorsque vous n’avez rien à fumer (sentiment de déprime)
  • Vous êtes dont surexcité à l’idée d’aller se ravitailler !

Quelques pistes pour ralentir votre consommation et vous aider à arrêter.

  • Ne niez pas que vous êtes dépendant ! Vivre dans le dénis ne vous aidera pas bien au contraire. (Peux ceux qui pensent qu’ils peuvent arrêter quand ils veulent faites le test: arrêtez pendant deux semaines ! Vous verrez bien le résultat )
  • Réfléchissez à ce que vous coûte réellement votre consommation. Voir mon article ici.
  • Changez d’environnement: pratiquez des activités sportives/ludiques aérez-vous !
  • Changez votre environnement relationnel : au lieu de traîner dans des soirées façon coffee shop tous les week-end (ce qui ne vous enfoncera qu’un peu plus chaque jour dans votre dépendance ) sortez avec de non fumeur. Les gens de votre nouveau club par exemple !
  • Trouvez-vous un nouveau projet passionnant et foncez-y tête baissée ! ( Pas un projet du style: créer sa propre plantation bien entendu !)

Faites le point sur votre situation

Panneaux de direction orientation, carrière

  • Réfléchissez à votre avenir : qu’attendez-vous de la vie ? Où voulez-vous vivre ? Que voulez-vous faire de passionnant ? etc..
  • Pensez à votre santé ! Votre état de forme actuel, mais aussi dans 10 ans … 20 ans… 30 ans !

N’hésitez-pas à réfléchir longtemps mais vraiment longtemps sur votre situation actuelle, vos passions, vos désirs, votre entourage…

La question que je me pose souvent encore maintenant est : Est-ce que le chemin de vie sur lequel je me dirige maintenant m’amène t-il vraiment sur ce que je désire au plus profond de moi ? 

Méditez bien cette question !

N’oubliez pas: une seule vie, un seul passage sur cette terre ! Allez vous le gaspiller bêtement pour vous rendre compte 15 ans plus tard que vous auriez dû faire ci ou ça  ???

Sachez qu’il est mille fois plus difficile de rattraper les erreurs du passé que de décider de changer de vie dès à présent 😉

Laissez-moi dans les commentaires vos avis sur mon article et essayez de répondre à cette question : pourquoi êtes vous dépendant au cannabis ? Qu’est-ce qui vous empêche d’arrêter pour de bon ?

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *